Visite d'Art Vandelay

Publié le par Liane

Un petit sujet pour ceux qui connaissent certains larrons de la blogosphère... et qui ont lu la version d'Art Vendelay... Ou pour vous amuser un peu si vous avez le courage de lire tout ça !


Je commençais donc à avoir les oreilles qui sifflent... des acouphènes....? Ouf c'était pas ça ! Juste un article et plein de comm chez Art Vandelay ! Eh oui, quelques précédents échanges lui on donné l'idée de s'arrêter sur sa route paris - Grenoble. C'est clair qu'il n'avait pas fait coucou juste la veille en posant un comm sur mon blog ! C'est un "vieux" des débuts Art ! (Sinon il n'est pas vieux du tout !)

Comment, que dit-il dans son article ? Qu'il m'a trouvée en "tenue de combat" contre la crève, ça oui... (soupir, obligée de m'habiller...) Mais pour le reste, qu'allez-vous croire avec une seule version ! D'abord la mienne est la vraie et j'ai des arguments :
- je n'ai eu que ça à faire, alors qu'il avait 1000 autres choses à penser.
J'ai aussi la preuve qu'il me rendait malade :
- depuis je vais mieux ! Je suis en train de manger des navets au roquefort.

Ben oui, j'ai plus rien au frigo, même plus de topinambours ! Pire que la guerre.
D'ailleurs vous vous rendez compte, il va se chercher à manger en ne rapportant qu'une maigre chasse que pour lui... Soupir...
à la préhistoire c'était motif à se faire mettre à la porte, heu pas de porte ok, se faire mettre dehors par sa femme, provisoire ou non.
En plus il n'a pas vraiment chassé le caribou (eh oui, il serait sorti à la chasse pour se nourir dit-il...), mais je vais trop vite....

Avant sa venue j'avais pris soin de m'assurer de sa résistance aux assaillants divers et d'hiver, point il ne s'est dégonflé devant l'ennemi.
Bravo.
Je me suis inquiétée de son pack de bidasse, attendu que j'avais déjà amoncelé dans mon lit les 2 couettes et l'énorme édredon en plumes (hauteur du tout : 70 cm).

Comme les jeunes maintenant, ils ont 1 MP3 avant d'avoir un sac de couchage, j'avais donc réservé pour lui le maigre tissu de 330 grammes dont la finesse me donnait des frissons rien qu'à la voir, malgré son l'efficacité.
En plus sur son MP3, certes très utile à sa survie moderne, il n'a que du métal, même pas eu de nouveau à écouter soupir.

Dimanche soir...
Je ne sais pas si j'étais en "tenue de combat" comme il dit, disons que j'étais "sous l'occupation" plutôt...
Et au fait de tenue, même pas pu rester en pyjama soupir, obligée de passer un pantalon. J'avais si froid qu'il finira par me servir de pyjama d'ailleurs pour la nuit ! (Vous croyez qu'on se mettait en pyjama dans les tranchées ?)

Donc il vous parlait de SON assiette du dimanche soir.... Mais il n'a pas dit que c'était un délicieux riz basmati au blanc de poulet ! Vous vous rendez compte, je lui fait un truc délicieux dont le fumet a passé mes barrières nasales afaiblies, juste pour lui  ! Soupir.... (au fait Art, j'ai finalement retrouvé un oignon !)
S'il ne vous a pas parlé de la clairette de Die, c'est sans doute qu'il aura oublié le nom...
soupir Que voulez-vous c'est un scientifique avant tout. Mais c'est bon les p'tits atomes de carbone qui font des bulles !

Bon, il est gentil, quand il vous parle de mes "quelques mots"... j'étais aphone !

Quand ma sonnerie de porte a retenti, il a fallu aussi que je fasse l'énorme effort d'aller ouvrir la porte, il aurait pu épargner mes forces si facilement, soupir...
J'ai certes hésité à lui "hurler" ouvre, mais j'y ai renoncé, en pensant que de toute façon j'allais devoir y aller quand même ! En effet, soit il ne m'aurait pas entendue, soit il aurait cru que cela venait de chez le voisin, attendu que seules mes contre-basses fonctionnaient ! 

Lundi après-midi...
SMS "je pars"...
SMS "je suis à 80 km"...
...appel avec des aveux : "perdu devant le casino".

Mouai, où est-il allé trainer, même arrivé de nuit dimanche, il n'a pas pu confondre lundi mon petit coin de village près des prés (avé les bon accents sioux-plé), avec la zone des tours !!!
Il est content de mes explications, je suis contente de son application ! Il a bien trouvé ! Clap clap.

J'avais pris soin de lui dire de ne pas sonner (lundi a été mon pire jour d'ailleurs). Donc effectivement (entre toux et rire comme il l'a dit) il a vrillé mes courbatures des abdos par un adorable "chérie c'est moi !"
Comme quoi quelqu'un peut être adorable dans les apparences, alors qu'il vous torture. Je suis sûre que vous connaissez pareils monstres dans votre vie !

Au fait, j'ai du le faire rire !
Comme je lui demandais juste à rester au lit, et s'il voulait ...lire (si,si j'ai osé lui faire cette proposition malhonnête !!), il a préféré ...Internet !


Et il a bien monté son plan (je connais donc sa jeune complice maintenant !) : et-tap-tap-tap sur le clavier... et-tap-tap-tap sur le clavier... et-tap-tap-tap sur le clavier...
Et le voilà tout sourire m'annonçant qu'il SORT !
"J'en n'ai pas pour longtemps !"
(ça veut dire quoi ça ? C'est génial on trouve toujours à avoir des expériences de maman même sans faire d'enfant !).

Il tourne les talons en rajoutant "je ne te dis pas de quoi tu te fais complice"...
Et vous pouvez me croire, j'ai transpiré ! D'ailleurs j'avais transpiré toute la journée, donc ce n'était pas bien difficile de continuer.

Donc à mon tour de le faire s'étouffer (de rire) à son retour, en lui disant qu'il n'avait pas mis longtemps à décrocher un rencard !


Il était allé cherché à manger, il n'était pas à la chasse à la greluche cendrée des marrais ! Nous arrivons à l'épisode "caribou" ! Donc il me (et vous) ferait croire qu'il est allé à la chasse ? Il est revenu avec du THON !
Comme quoi, il-ne-vous-dit-patou !

Sinon comme il le dit, je suis en effet descendue (demi pas à demi pas, rivée à une rambarde d'escalier qui n'avait guère servie qu'à gêner de passer la peinture jusque là...), et nous avons murmuré (en tous cas moi) toute la soirée.

"Contexte énergétique mondial" qu'il disait ? .... heu, tu veux parler de nos arguments sur l'urgence à réduire et en tout cas pas augmenter notre nombre d'humains, pour laisser de la place aux autres espèces sur terre ? Cela faisait suite à notre discussion sur la bouffe et mes arguments prouvant que les végétariens ont quelques arguments erronés selon le contexte... Si, si.

D'autre part, vite rassuré sur mon ouverture d'esprit et sur le fait que mes défenses étaient anti-microbes et non pas anti-nucléaires (ben oui, qu'est-ce qu'il a été étudier...), cela m'a permis d'apprendre 2 - 3 trucs qui m'intéressaient bien ! Maintenant je me questionne sur cette histoire des fameux "chirurgiens aux doigts nus" ! (lol Art tu devrais voir pourquoi j'y pense!)

Sympa comme un routier (ben oui, il en a fait des kms de route !), il m'a même amené un joli paquet de chocolats belges. Et moi je n'en n'ai pas mangé un seul, na ! (Edit : la dernière phrase est obsolète !!!  )

Pour les coquelicots que tu supposes aux environs de ma petite maison, oui quand ils sèment du blé, mais l'année maïs.... Sinon il y a des haricots et autres légumes du marché.


(PS Arrêtez d'acheter des légumes de chez nous quand ils ne poussent pas chez nous ! Un peu de patience et ils seront encore meilleurs !)

Publié dans Quotidien

Commenter cet article

mamalilou 08/02/2009 21:37

ahhhahahaaahah, c'est excellent de lire cette version!bisou du soir :o)

Art Vandelay 31/01/2009 22:04

Tu dis que je suis "vieux" dans le premier paragraphe...Je suis ravi que les chocolats te plaisent. Je ne savais pas du tout ce qu'il y avait dedans. Ne connaissant pas tes goûts, j'ai pris un panaché...^^ Parfum tagada ? ça doit être particulier sur du chocolat...Haaaaaaa ouiiiiiiii les doigts qui ne passent pas au travers du corps !!!! Répulsion coulombienne comme disent les savants fous...^^ La mémoire est à revoir...lol

Alice Lewis 31/01/2009 18:59

Merci Lyanne de me confirmer ce que j'ai toujours ressenti avec Art!Pour la bouffe, il n'est vraiment pas un modèle de bon goût. Quant à la communication avec les femmes, je crois qu'il a tout à apprendre.Toutefois, je pense qu'il est sincère mais inconscient de ses comportements.Grave!S'il publie ce commentaire ça le prouvera!Je me permets d'ajouter quelques détails sur ton blog car je l'ai materné quelque temps, mais épuisée par l'énergie qu'il me demandait, je me suis arrangée, comme à mon habitude, pour qu'il prenne le large. Le tout étant qu'il continue à penser qu'il était maître de la situation. Car il a fini par trouver que je ne l'aimais pas assez et ne le rendais pas heureux!Bon, il m'a servi de muse quelque temps, mais va savoir pourquoi , je suis bien plus inspirée depuis que je ne le vois plus.Oui, c'est dégueulasse ce que je sors, mais ça fait du bien!Emue par son trouble profond, j'ai tout fait  pour, depuis  notre rupture, essayer de le pousser...mais je suis toujours tombée à côté de la plaque!Il fait partie pour moi de mes échecs les plus retentissants!De toute façon, il 'a aucun besoin de se faire aider par n'importe quel genre de psychothérapeute car il maîtrise (Sic!)Mais comme tu dis, il "est gentil", ce qui brouille les pistes...et pourrait faire culpabiliser les personnes qui ont cette tendance.Comme tous les paranoïaques, sûr de lui, ne voyant que lui et convaincu que c'est l'autre qui a eu tort, surtout si c'est une femme! Et surtout très décidé à ne rien changer dans ses comportements. La preuve avec toi!J'avais déjà une expérience avec un physicien, plus âgé...donc bien plus fou!mais j'y retrouve des points communs. La pôv' ,il va flippper puisqu'il semblait déjà penser que nous nous étions liguées contre lui...Je remarque qu'il a permis à ton sens de la dérision de s'épanouir, et c'est déjà ça!Je ne me sens pas très cool en t'écrivant ce que je pense du bébé, mais ça aide, de se sentir comprise.Ca m'apprendra à avoir voulu une fois de plus jouer soeur Thérésa!J'espère que tu vas continuer dans les détails, voire en mails privés...@ +

Art Vandelay 31/01/2009 09:15

Tout d'abord, je dois dire que j'ai eu pas mal de fou rire en lisant ce post...^^Encore une qui me dit que je suis vieux. Vous vous êtes toutes passées la consigne... ;-)Sinon, je suis plutôt résistant car tu ne m'a rien refilé. Ou alors tu as été correcte...^^Désolé de ne pas avoir détaillé le merveilleux repas que tu m'as fait avec amour... si, si avec amour...^^Mon plan a marché concernant mon abscence impromptue... hé hé...^^ en fait je fais du trafic mais je refuse de te dire de quoi...lolBon pour le caribou, j'ai pu constater qu'il était rare dans la région donc je me suis rabattu sur de la nourriture d'purs...^^En revanche, je dois avouer que je ne comprends pas le passage sur le chirurgiens aux doigts nus...Tu as intérêt à manger ces chocolats ! Je les ai acheté avec mon coeur en pensant à toi... même si je ne savias pas à quoi tu ressemblais à l'époque...lol

Liane 31/01/2009 20:49


J'ai plus ri que toi, puisque c'est plus long d'écrire que de lire !
Mais où ai-je dis que tu étais vieux ?

Il fallait bien que tu oublies de quoi me laisser dire.... Et pour le repas, oui ton plan a bien marché pour aller chercher à manger sans que je te fasse manger les légumes du frigo ! lol

Je viens d'entamer les chocolats ! Très variés ! Mais pourquoi ont-ils mis sur la délicieuse pate d'amande, un glacis rouge qu'il a fallu que je passe sous l'eau ? Parfum tagada... (et rien à voir
avec un certain fruit donnant ma confiture préférée)

Les chirurgiens aux doigts nus arrivent à passer les doigts à travers le corps.... ça te rappelle rien ? Tu m'as dit que seulement dans le soleil pouvait se passé pour l'instant une fusion de
noyaux faits pour se repousser comme des aimants.