Petits soins pour la peau

Publié le par Liane

J'ai fait faire un tatouage pour cacher une cicatrice ayant laissé une peau assez fine. Vous voyez un peu la cata au début...

 

Les soins post tatouage m'ont permis de faire un petit tour des huiles essentielles de plantes bonnes pour la peau... Classiquement, on utilise l'une de ces 3 crèmes : homéoplasmine, cicatryl ou Bépanthen, pendant une bonne semaine. Au bout du compte, voici des options pour utiliser des produits naturels.

 

Voici mes utilisations "maison", pour les bobos, les coups de soleil, les ampoules....

 

Il existe une huile qui s'utilise facilement pure sur la peau, c'est celle de lavande, soit la lavande "vraie" ou "fine", soit encore mieux, la lavande aspic. Je l'utilise sans souci sur tous les bobos et les brûlures. Pour la diluer quand même, j'ai utilisé l'huile de jojoba, elle même bien recommandée pour la peau. Etant donné l'intérêt de la vitamine A pour cicatriser, j'ai donc rajouté de l'huile d'argousier au mélange. Cette huile est orange, et elle tache terriblement !

 

J'ai fait avec ce que j'avais, puis je suis allé acheter celles qui manquaient à mon stock maison...

 

En premier lieu, l'huile de rose musquée du Chili : elle cicatrise et sert aussi à prévenir les rides (d'ailleurs il y en a dans ma crème contour des yeux !). C'est celle que je mets maintenant sur les tatouages. J'en profite aussi pour estomper 2 anciens bobos (je me couronne encore les genoux comme une gamine...)

 

Ensuite, pour en finir avec l'hématome apparu à l'endroit le plus profond de cette cicatrice, j'utilise de l'huile d'immortelle (hélichryse italicum). J'avais de l'hélichryse, mais qui n'a pas marché parce que c'était la variété bractéiferum, que j'utilise pour mes cordes vocales ! L'immortelle serait encore plus efficace que l'arnica sur les coups... Et l'arnica ne peut s'utiliser dès qu'il y a une égratignure.

 

Une petite recherche Internet vous renseignera facilement pour en savoir plus, ce sont vraiment les meilleures pour la peau. Attention à certaines huiles efficaces, mais il faut souvent les diluer. C'est comme le sirop ou le pastis...

 

Certaines huiles sont bonnes pour la peau, mais sont rubéfiantes sur une peau sensible. Elles sont souvent utiles pour échauffer les muscles des sportifs, ou pour l'hiver ! C'est le cas d'une huile qui était utilisée traditionnellement à Tahiti, il faut attendre une semaine pour l'utiliser après un tatouage, et la diluer : l'huile de callauphyllum, appellée tamanu à Tahiti. 

Publié dans Quotidien

Commenter cet article

Art Vandelay 01/12/2008 19:52

C'est bon à savoir tout ça...^^

alice.lewis 01/12/2008 19:01

Pour les hématomes que je multiplie, à force d'aller trop vite et de me cogner dans les meubles, je demanderai à mon toubib ce qu'il en pense. Car il pratique - aussi - l'homéopathie et autres médecines douces. Car je pensais que l'arnica était sans équivalent...

Liane 23/12/2008 20:18


Alors, il t'a dit quoi sur l'hélichryse ?