Le yi-king

Publié le par Liane

Yi-king veut dire "livre des transformations".

Le yi-king a des points communs avec le feng-shui,  qui utilise cette rose des vents avec les 8 trigrammes (ba gua ou pakua).

 Je vais vous faire  partager
 comment je l'utilise,
 par des exemples,
 et je vous renvoie sinon à des
 lectures sur le net... 

 C'est un art dit de divination,
 mais surtout d'avancée
 personnelle,
 en se reliant intuitivement
 à ce qui est déjà en nous et
 autour de nous. 

 

Voici des sites qui parlent du yi-king :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yi_Jing
http://www.scribd.com/doc/352524/Le-Memoire-de-la-Mue-Yi-Jing-v5
http://www.afpc.asso.fr/wengu/wg/wengu.php?lang=fr&l=Yijing 

Pour des tirages en ligne :

http://www.virtualiching.com/
http://www.prophetis.com/Yi-King.htm 

J'ai renoué ce printemps avec cet outil, tout comme avec les cartes d'animaux totem. Je reconnais que c'est un excellent suport de progression, et que les messages sont pertinents. Cela fait une bonne quinzaine d'années que je connais, mais c'est comme tout, je n'en suis pas une spécialiste, j'aime avoir une idée de beaucoup de choses, et on ne peut pas tout faire à fond !

Le yi-king est basé sur l'équilibre entre le yin et le yang. Il utilise les trigrammes, qui s'associent pour former 64 hexagrammes.

La question :

- On fait un tirage en pensant à sa question,
- Elle ne doit pas être "ouverte" : pas de réponse en oui / non,
- Préférer  "comment faire... qu'est-ce qui va se passer..."
- Il faut être le sujet de sa question.
- On peut poser 2 questions s'il y a 2 options.
- Il faut penser à sa question, mais sans se concentrer de façon tendue.

Tirage :

En ligne : le hasard joue autant, donc c'est valable, mais ne pas abuser de l'utilisation trop facile ! Je préfère ce site :
http://www.virtualiching.com/ car on fait 6 tirages, et il donne les traits mutables.

Traditionnellement on utilise des pièces de monnaie, il en faut 3 identiques. J'utilise des pièces ayant le chiffre 2 souvent des 20 cents. Une face doit de toute façon prendre la valeur 2 (représentant le yin), et l'autre face le chiffre 3, yang.
On les lance sur la table 6 fois.
Quand il y a 1 seule face yang, c'est un trait yang, et quand il y a une seule face yin, c'est yin !
Quand il y a 3 faces yin, c'est un trait yin, mais mutable.
Quand il y a 3 faces yang, c'est un trait yang, mais mutable...

On note chaque trait obtenu en partant du bas, et on note d'un signe quels traits sont mutables. Ensuite il faut se référer à une grille pour connaître l'hexagramme obtenu.

Résultat :

Le résultat du tirage est donc un hexagramme = la combinaison de 2 trigrammes, qui ont chacun un sens. Leur combinaison donne donc un message.

Afin d'affiner, le tirage donne parfois certains traits dits mutables. En effet, le monde est mouvement, donc les traits yin mutent en yang et vice versa. Chaque mutation donne un message nuançant l'hexagramme. Les mutations donnent aussi un nouvel hexagramme, qui est la transformation de notre tirage. Nous pouvons donc agir sur la situation présente, il ne s'agit pas d'un oracle qui prédit ce qui va nous tomber dessus !

Une vraie symbolique :

Les hexagrammes sont tous classés dans un ordre bien défini, et portent donc un numéro. Le 1er est le ciel et le 2ème la terre, et le 3ème la fécondation : le tonnerre monte vers le ciel, et l'eau tombe sur la terre. Dans mes exemples, je préciserai le sens en fonction des 2 trigrammes composant l'hexagramme. Il faut en effet savoir que le yi-king a 2000 ans au moins, et que le texte d'origine est obscur, nous ne vivons plus dans le même monde. Par contre la symbolique reste valable, puisqu'elle est reliée aux éléments.

Comment je l'utilise ?

Un 'exemple : J'ai une question de type "comment faire..."

 La réponse me donne montagne et vent
 (vent qui symbolise aussi le bois, l'arbre),
 ce qui donne le 53,  "pas à pas", 
 ce qui est déjà pour moi une réponse tout à fait adaptée ! La symbolique est celle de l'arbre qui pousse doucement.
Traits mutables :
- Le 2ème trait (toujours en partant du bas) est mutable, et dit que les doutes du débutant sont derrière, confiance dans l'avenir.
- Et le 6ème trait mute aussi, disant que notre lumière rejaillit sur l'entourage.

En changeant les traits mutables, on voit l'évolution de la situation en fonction des conseils, et l'on peut aussi former un nouvel hexagramme, ici le 48, qui s'appelle "la source". Pourquoi ?  La symbolique des 2 trigrammes composant le 48 (vent / bois en bas ; eau en haut) représente en effet les racines de l'arbre qui font remonter l'eau. Le conseil donné est alors d'aller en profondeur et de ne pas en rester à une situation superficielle.

Donc : Je persiste en restant dans l'harmonie, sans me presser, et j'ai raison de vouloir en effet aller au dela du masque que nous portons tous, pour savoir ce qu'il y a au fond des personnes. C'est exactement ce que je veux dans ma situation. Les réponses confortent exactement ma position. Par contre, je dois bien faire attention à ma "lumière", donc à ce qui est en moi, pas en bousculant.

Un autre exemple ?

 Un hexagramme sans lignes mutables, le 15, l'humilité.

On voit bien la symbolique avec celui-là ! Les trigrammes sont la montagne en bas, et la terre en haut... Ce qui est grand se fait petit ! Hauteur et profondeur se confondent.

Dans le précedent billet, j'ai parlé de ce message de l'humilité et de ce qu'il voulait dire pour moi... Je n'ai plus envie de me sentir obligée d'être là pour servir à quelque chose, ni me sentir obligée de mettre en avant mon "CV".

Les liens entre les hexagrammes :

On peut encore lire 3 autres hexagrammes liés à celui qu'on a tiré ! (il existe un tableau de lecture) Ben oui, ce qui est simple est complexe, tout en nuances. Tous les hexagrammes sont donc liés les uns aux autres....

- On tire un hexagramme qui correspond au présent,
- mais la situation a son origine avant d'éclore, (comme une maladie est là avant ses symptomes. On retrouve là un lien avec la médecine chinoise, préventive avant tout.)
- Chaque hexagramme a son contraire, celui qui est en germe. Il suffit de transformer chaque trait en son contraire (yin en yang etc).
- Il y a aussi un hexagramme représentant le coeur de la situation.

Ce qui donne pour mon dernier exemple :

1) 15  (l'humilité),
2) L'origine du 15 est le 42  (l'enrichissement). L'enrichissement est mutuel : en se débarrassant de ce qui est nuisible chez soi, et en prenant du bon chez l'autre.

Je trouve très intéressant de voir que les anciens ont estimé que cet enrichissement menait à l'humilité. Effectivement, il s'agit de voir tout ce qu'il y a de riche chez les autres. Mais dans l'humilité, on comprend trop souvent de se déprécier, de diminuer ses qualités au profit de celles des autres, alors qu'il s'agit plutôt de les avoir en soi.

3) Ensuite on continue avec les transformations.... Après l'humilité, son hexagramme contraire arrive à "progresser". Si j'en reviens à ma question, cela correspond bien à mon objectif de vie...

4) Il nous reste à voir l'hexagramme qui est au coeur de la situation. C'est le N° 40, la libération, la fin de l'obstruction.

Publié dans Lectures

Commenter cet article

Liane à 2 29/09/2008 22:12

Le plus fort, c'est quand sur des questions parallèles, j'arrive à tirer 2 hexagrammes différents, mais avec des traits mutables, et qu'après transformation, j'arrive au MEME hexagramme !Ou alors, sans avoir vu que j'avais quasi posé la même question quelques jours avant, je tire un hexagramme qui une fois transformé, donne PILE celui que j'avais tiré la fois d'avant...J'ai aussi fait pas mal avec les cartes d'animaux (jeu amérindien), j'ai tiré 3 fois en 15 jours la carte du hibou (le flair) à l'envers, qui indique la tromperie. Je me suis servie du yiking pour préciser : est-ce moi qui me trompe ? Réponse avec une image qui dit "eau claire et transparente", réponse claire ! Autre possibilité... le résultat (dont je ne me souvient plus exactement) était le désordre... Bon ben on attend que le désordre s'ordonne !

yokogawa 29/09/2008 18:24

J'interroge très souvent le yi king et je le trouve très éclairant. Le tirage renvoit le reflet de l'inconscient par rapport à la question : il y a un synchronisme entre l'inconscient et les hexagrammes du Yi-king. Celui-ci devient ainsi un outil permettant de "visualiser" les états de l'inconscient vis-à-vis d'une situation donnée. Dans cet esprit le Yi-King permet réellement de recevoir des conseils ou une aide éclairante .