Tu m'invites au resto ?

Publié le par Liane

Ce n'est pas pour rien que ce billet fait suite à "comment aborder une fille sans être lourd".

J'ai voulu rajouter quelques lignes sur le sujet du resto, mais je préfère faire le plus court possible (si, si !)

Voici donc ce que je souhaitais rajouter.

Si la peur d'être lourd vous empêche d'inviter au resto, c'est bien dommage aussi ! C'est un bon moyen de passer une soirée agréable pour faire plus ample connaissance !

Je me pose cette question :

Est-ce de plus en plus gênant pour un homme d'inviter une femme au resto ?
Ou bien n'est-ce plus qu'une demande déguisée ?
Comment une femme doit donc faire sa "réponse déguisée" !!! ?

Il faut je pense être clair s'il s'agit d'une invitation. Si j'invite quelqu'un chez moi, je ne lui demande pas d'apporter la moitié du repas... Si je suis invitée, je suis donc invitée ! Messieurs, soyez clairs sur le fait que vous invitiez, pour passer un bon moment comme on va au musée, à un concert ou au piano bar. C'est un bon moment, pas une stratégie. Vivez le moment présent, ne le gâchez pas.

Invitez au resto si vous aimez inviter au resto.
Invitez une femme seule si vous aimez diner en tête à tête.
Mais proposez lui de se joindre à un groupe si vous aimez le resto pour faire la fête.
Proposez un pique-nique au bord du lac si vous voulez éviter l'aspect financier... Mais que cela vous fasse plaisir.

Faites savoir que cela VOUS fait plaisir, pas que vous cherchez uniquement à LUI faire plaisir. (Sinon il faut vous rendre quoi pour vous faire plaisir ? Enlevez-nous cette angoisse !)

Comme les femmes peuvent être "lourdes" aussi, à vous de savoir si vous allez classer mademoiselle dans la catégorie des pouffiasses avant de l'inviter ! Et si en retour tu te fais un jour inviter à un dimanche barbecue, apprécie aussi, tu auras passé deux bons moments... Et qui sait ce que réserve l'avenir ?

Publié dans Toi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alice Lewis 26/08/2008 14:44

Cette histoire de restau est devenue un principe de la drague.J'ai vécu une fois un repas en tête-à-tête qui a  tourné en prise de tête et a failli finir en coup de tête!Quand j'ai fait comprendre au jeune homme qui m'avait "invitée" que je ne finirais pas la soirée entre des draps, il m' a très élégamment balancé qu'il avait investi et que ce ne devais pas être "pour rien". Je lui ai alors conseillé, pour ses prochaines soirées, d'aller directement voir une pute!Une autre fois, j'ai moi-même réglé l'addition car je sentais que le mec allait me faire un malaise!!!Eh oui! Les jeux de l'amour et du hasard ne sont plus ce qu'ils étaient!!

Liane 28/08/2008 21:27


Si ce n'est aps vu comme un investissement, ce sera très bien ! C'est justement quand il y a des intentions que cela gâche tout !

A la limite, même si le mec m'intéressais, je crois que ej dirais non de façon intentionnelle, juste pour savoir à qui j'ai à faire (ou affaire ? Qui me dira ?)


monbricabrac 25/08/2008 13:44

C'est amusant comme la plupart des rendez-vous se déroulent autour d'un repas;)Mias il ne faut pas oublier que c'est un rendez-vous, pas une promesse ni une obligation.Par contre, j'ai horreur du cliché de l'homme qui invite la femme:(ou alors, je suis d'accord si les invitations sont ensuite alternées.

Liane 25/08/2008 23:37


Il faut bien que quelqu'un commence le cycle de donner et recevoir !
Perso, j'offre plus facilement un repas que j'aurais préparé, mais les hommes cuisinent moins, donc pourquoi s'offusquer d'un cliché ?

Et on ne s'offusque pas de comment on se dit bonjour et tout un tas de conventions qui facilitent la vie...

En plus, on se sent plus à l'aise pour se voir à l'extérieur et non chez quelqu'un... Donc c'est plus simple à proposer pour un homme non ? Je ne me vois pas débarquer chez quelqu'un.
ça ferait pas cliché... mais tout drôle de se faire inviter "à domicile" non ?


Art Vandelay 24/08/2008 14:57

La plupart du temps quand un homme invite une femme dans un resto, c'est une sorte d'investissement pour avoir quelque chose par la suite. Ce quelque chose peut être soit un coup d'un soir, soit une relation suivie... Le problème réside dans la capacité d'une femme à faire la distinction...

Liane 25/08/2008 01:27


... Et dans la capacité de l'homme à savoir différer et attendre, afin de laisser un peu de liberté !