L'odeur de l'autre

Publié le par Liane

Je crois qu'on entre dans la véritable intimité le jour où l'on connait assez l'odeur de l'autre pour l'avoir en mémoire quand il n'est pas là...

On reconnait bien des visages, bien des voix. On cherche plus ou moins lontemps avant de reconnaître quelqu'un que l'on connait plus ou moins bien. Il y a aussi les personnes qu'on a pas besoin de reconnaître, l'évidence est là toute seule.

Mais combien de personnes reconnait-on à son odeur ?

Oui je parle bien d'odeur, sans vouloir déguiser le mot en senteur ou en parfum !

Je gage qu'il n'y en a qu'une seule, celui ou celle qui partage nos nuits, celui qui est comme encore là quand on ferme les yeux dans le T-shirt abandonné en chiffon sur le drap.

Le trop comme le pas assez nous font passer dans l'anonymat de la foule. Les odeurs de pas assez propre ne portent plus que l'odeur de notre espèce.

Et les parfums sont un masque attirant avant de le soulever peut-être. Leur diversité nous le fait oublier, mais nous pouvons croiser un parfum un jour, tout autant qu'une robe qu'on remarque parce qu'elle est aussi dans notre penderie. Un parfum d'ex peut nous ramener en arrière avec un petit malaise, ou une certaine nostalgie, mais l'image sera fugitive.

Un amour chasse les odeurs du passé définitivement. Une seule prend toute la place, vous êtes dans votre respiration, ralentie et toute douce. Vous vous rappelez quand votre visage approche la chaleur de sa peau. Pas d'image, pas même de son, son odeur, voyage dans le souvenir du bien-être.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M. 26/08/2008 14:16

Je pense que souvent je reconnais l'odeur de l'autre très tôt, alors je ne sais pas ce que tu appelles "véritable intimité", mais ça peut venir vite...Le parfum aussi, et il peut rester gravé en tête bien logtemps après une séparation...M.

danielle 14/08/2008 18:41

Oui, l'odeur du nouvel homme aimé chasse celle de l'ancien, mais parfois, surgie d'on ne sait où, elle revient et bouleverse.Rien de plus fort pour faire remonter les souvenirs (d'enfance particulièrement, et là bien évidemment, je ne parle pas d'hommes)

Liane 15/08/2008 19:44


Pour moi, sans une odeur que je reconnais, et que j'aime ou que j'en viens à aimer, je ne crois pas qu'il y ait vraiment de relation entre un homme et une
femme. L'odeur émeut... Je me fais à presque tout côté physique, mais pas pour les odeurs !

Au niveau souvenir, j'ai un nouveau sac de voyage avec une odeur de synthétique bien particulière, celle de ma valise de séjours de vacances d'enfant ! Pourvu
qu'elle reste longtemps, moi qui n'aime pas trop d'habitude, là le plaisir du souvenir est largement le plus fort !


Art Vandelay 09/08/2008 17:14

Je suis du genre visuel et oflactif. Une simple odeur me fait revivre énormément de choses. Le parfum d'une personne me fait repenser tous les moments passés avec...

Liane 09/08/2008 15:30

Yes suis d'accord avec toi Enriqueta ! Comme je pense qu'il existe plein de gens avec qui on peut être compatibles et s'aimer (heureusement sinon c'est chercher dans une meule de foin !), au lieu de "reconnaitre" une âme soeur (expression qui laisserait penser qu'on n'en pas pas beaucoup sur terre...), je crois que c'est une compatibilité qu'on "sent". Pour dire comme toi "il parait", eh bien il parait que ce qu'on sent, c'est la compatibilité génétique pour faire des enfants... On serait loin de la compatibilité de caractère et mode de vie !

enriqueta 09/08/2008 10:33

Il paraît que deux personnes qui tombent amoureuses se reconnaissent à l'odeur, ce qui expliquerait les "coups de foudre". Cela explique aussi que du premier regard on n'aime pas quelqu'un, origine de l'expression "je ne peux pas le sentir".