Croyances, et vous, vous croyez à quoi et pourquoi ?

Publié le par Liane

Au fait, un P.S. !  (au texte précédent, donc suivant dans le blog...)  :-D Comme tout n'est que croyances, vous pouvez croire à ce que disent les chansons d'amour... Mon unité de mesure est simple : les conséquences ! Quand je trouve de meilleures conséquences, je change de croyance !

Vous allez voir, j'ai d'autres croyances à vous faire partager, et puis quand je vais vous raconter mes croyances d'enfant sur le sexe et l'amour, là c'est clair : des fois il vaut mieux changer de croyances...

Oui, oui, vous voyez là à droite ? "Avisé des nouveaux articles ?" Nan, un peu plus haut, voilà, adresse email, et clic, pour tout vite savoir ! (et merci pour mon ego !)

Alors, suis-je une opportuniste et une tourne-veste ?

Comme vous voulez, mais surtout, il ne manquerait plus que ça, que je fasse passer mes croyances pour des vérités ! Nan, j'y tiens, des cro-yan-ces, mes miennes à moi, qui accueillent volontiers vos vôtres à vous.

En fait j'ai été touchée par vos commentaires... Ce serait si simple si l'on pouvait se passer des croyances, et si elles cachaient la vérité. Il suffirait de se débarrasser des croyances. Alors c'est quoi la vérité ? Des croyances partagées par plein de personnes ? La vérité est-elle dans la science, qui prouve et n'avance que ce dont elle est sûre ? Mais de nouvelles découvertes scientifiques font toujours reculer les limites et changer "la vérité"...

Moi je pense surtout à un monde on l'on reconnaisse que tout n'est que croyance, parce que, s'il n'y a pas de vérité absolue, alors on peut respecter les croyances des autres, dans les limites des conséquences qu'elles ont pour autrui.

Les seules croyances vraiment nuisibles je trouve, entre nous et les autres, sont celles qui poussent à imposer les siennes aux autres, à vouloir convertir etc.

Si, il y a d'autres croyances nuisibles, de nous à nous-même : les croyances que nous avons eues parce qu'elles nous ont été utiles, et que nous devrions changer, mais ce n'est pas si facile...

Publié dans Pensées

Commenter cet article

Art Vandelay 17/07/2008 20:46

Certes, mais j'ai mis ce lien dans le but de parler des croyances et et comme quoi dieu existerait mais dans un état quantique...
Sinon, oui je sais, il n'existe pas de vérité mais nous avons chacun la nôtre...

Liane 17/07/2008 21:05


Moi pour Dieu, j'ai résolu le problème, c'est la "force de vie" ! (Mais pas un vieux barbu dans les nuages en tous cas). Et à 8 ans, alors que je me demandais si le nôtre était plus vrai que celui
des autres religions, j'ai eu une idée lumineuse ! (en tout cas je me souviens de la lumière dans le noir de mes pensées inquiètes!) La révélation : c'était le même ! Mais chacun sa manière de
manifester sa croyance. Cela m'a rassuré à vie sur la question...


Alice Lewis 17/07/2008 20:04

J'ai lu. Mais je pense là qu'il y a une confusion grave sur le concept: vérité et réalité n'ont rien à voir .
Ton lien me semble plutôt parler de réalité.
La vérité est tout autre et sûrement plus complexe, comme Liane semble nous le dire!

Liane 17/07/2008 21:13


Le mot vérité, je le mets de côté, à part quand on "dit la vérité", c'est à dire ne pas raconter de conn.... sur des événements.


Art Vandelay 17/07/2008 18:45

Ok, désolé pour le lien tronqué...
Tu vas sur google, tu tapes :
what the bleep do we know wiki
et tu cliques sur le second lien pour l'avoir en français...

Liane 17/07/2008 21:01


Pour moi il a marché en copier coller !


Alice Lewis 17/07/2008 18:00

Merci Art, mais ton lien ne fonctionne pas et le copier-coller est infaisable.
Si tu peux améliorer la difficulté technique, cela m'intéresse!

Alice Lewis 17/07/2008 17:57

La ou le(s) croyance(s) est un vaste sujet.

Je pense qu'elles sont plutôt un frein à s'ouvrir sur la vie.

Comme je n'ai pas le temps de faire une thèse sur le sujet, je t'envoie une pensée qui m'a bien fait sentir l'ambiguïté du concept:

"Il y a croire et croire, et cette différence paraît dans les mots croyance et foi.La différence va même jusqu'à l'opposition; car selon le langage commun et pour l'ordinaire de la vie, quand on dit qu'un homme est crédule, on exprime par là qu'il se laisse penser n'importe quoi(...) Mais quand on dit d'un homme d'entreprise qu'il a la foi, on veut dire justement le contraire".

ALAIN (Propos, Pl.p. 736-737.)

Liane 17/07/2008 21:01


Les croyances peuvent nous freiner, si (comme je l'ai mis juste à la fin) il s'agit d'anciennes croyances qui ne sont plus oportunes pour nous. Sinon je dirais que ce dont je parle est entre tes 2
définitions, mais plus proche de la foi.