But des relations

Publié le par lyanne

Des extraits de textes pour commencer....

"Les relations personnelles t'appellent constamment à créer, à exprimer et à vivre des visions plus grandes de toi-même....
La plupart des gens entrent dans une relation en ayant à l'esprit ce qu'ils peuvent en tirer, plutôt que ce qu'ils peuvent y apporter. Le but d'une relation est de décider quelle part de vous même vous aimeriez voir apparaître, et non quelle part de quelqu'un d'autre vous pouvez vous accaparer. Les relations (comme toute la vie) ne peuvent avoir qu'un but : être et décider qui tu es vraiment...
Le but de la relation n’est pas d’avoir quelqu’un d’autre qui pourrait te compléter, mais d’avoir quelqu’un d’autre avec qui tu pourrais partager ta complétude…
Si toute personne qui se trouve en relation se préoccupait de soi, toutes les relations personnelles rempliraient magnifiquement leur rôle, et serviraient leurs participants ! Que chaque personne se préoccupe, non pas de l’autre mais de soi….
Le fait de vous concentrer sur l’autre, c’est ce qui fait échouer les relations personnelles…

La personne la plus aimante est celle centrée sur le Soi…
Sois centré sur ton Soi. A tout moment, sois à l’affût de ce que tu es en train d’être, de faire et d’avoir, et non pas de ce qui se passe chez un autre. Ce n’est pas dans l’action d’un autre mais dans ta ré-action, que tu trouveras ton salut."

Tirés de "conversations avec Dieu"

On nous a tellement dit de s'occuper des autres ! Mais aimer les autres comme soi-même commence par s'aimer non ? Le message de s'occuper de soi est vraiment paradoxal n'est-ce pas ? A bien réfléchir avant de croire qu'on l'a compris !

Sous peine de confondre avec l'égoïsme...
Sous peine de se placer dans une autonomie excessive....

J'ai choisi des extraits, parce qu'il n'est pas facile de transmettre un récent ressenti de groupe. Je vais essayer...

Cela s'est passé par la prise de conscience de ce qui se passait. Je vais décrire ce qui est passé par moi. Je posais une question me concernant personnellement, et en lien avec ce dont nous parlions. Certaines personnes ont voulu m'aider à trouver une réponse. J'ai réfuté toutes les idées parce que personnes ne connaissait le contexte dont je parlais, ce qui m'obligeait à donner plus de détails, et donc amenait d'autres suggestions. Au fond (mais bien au fond) je savais qu'on s'éloignait de mon but de départ, mais je n'ai rien dit, car j'espérais sans doute que quelque chose d'intéressant pourrait en sortir. Eh bien non, car personne ne s'occupait vraiment de soi (pas même moi), sauf à travers les autres. Bonne leçon pour tout le monde !

Bien sûr le groupe commence à deux, c'est pareil. Le message d'être centré sur soi n'implique pas de se détourner de l'autre, mais de se préoccuper de nos réactions et de qui nous sommes dans chaque échange... Les relations mènent à soi bien mieux que tout seul !

Publié dans Pensées

Commenter cet article

Jenny la Martienne:0125: 28/05/2008 02:10

Tu as raison, l'autre mène à soi et soi tout seul n'a pas de sens.
Et il y a un temps pour les autres et un temps pour soi !

De toute façon, il faut à un moment savoir se poser pour réfléchir sur soi .
Je crois que c'est ce que tu fais ... non ?

Jenny

lyanne 28/05/2008 10:10


Oh oui c'est ce que je fais ! En fait j'utilise tous les événements, en faisant attention à leurs effets sur moi, à mes réactions, et surtout à mon ressenti. Et ensuite seulement la réflexion
(sinon c'est elle qui mène la danse !)


Pat 10/05/2008 13:59

Je vais réfléchir à cela : s'occuper de soi avant de s'occuper de l'autre afin de parfaire la relation amoureuse. Tout de suite à la première lecture; effectivement on peut être tenté de ramener cela à de l'égoïsme, mais en y repensant rapidement cela semble logique. Effectivement, c'est comme un suivi psychologique. Séance après séance on se rend compte que ce qui nous fait guérir ce n'est pas le fait de parler des autres, mais de se concentrer sur soi, et de fait on apprend sur sa relation aux autres...
Donc oui, il faut d'abord s'aimer soi, penser à soi et s'occuper de soi, car par ricoche c'est l'autre qui en recevra les fruits. Tout simplement dans un premier temps car c'est en s'aimant, en s'acceptant et en se connaissant que l'on peut le mieux donner aux autres sans rien attendre en rerour. Et n'est-ce pas aussi cela que d'être en relation : savoir donner sans jamais rien attendre. Savoir prendre aussi sans rien demander... bref ce sujet pourrait être disserté pendant des heures. Merci Lyanne.
A méditer par la suite seule....

lyanne 10/05/2008 15:45



"s'occuper de", déjà une question de territoire et d’occupation ! S'occuper chacun de soi, et faire confiance à l'autre d'être capable de
s'occuper de lui. Et pourtant c’est paradoxalement à 2 qu’on s’occupe le mieux de soi et le plus vite, et dans toute relation (amicale, de travail etc) d’ailleurs, sûrement pas en
Robinson.


L’autre en recevra les fruits, oui, mais ceux qu’il veut, pas ceux qu’on voudrait lui mettre dans la bouche. On veut trop donner à l’autre, au
lieu de se donner à soi, et de laisser l’autre savoir ce qui est bon pour lui. En effet on peut y penser des heures ! Ne pas attendre oui, au sens de ne pas tout savoir à l’avance, mais je
crois qu’on parle si souvent de donner, qu’on se demande si l’on sait encore attendre au sens de recevoir !